Vous quittez le site www.pharmacielafayette.com et allez être redirigé(e) vers le site de Pharmacie Lafayette Centrale comme souhaité. Merci de votre visite et à bientôt.

Scan Ordonnance
Contact
La boutique de Noël | Les Maux de l'Hiver | Passez un Hiver en Beauté | Faites peau nette ! | J'arrête de Fumer ! | Vous les avez testés | Produits incontournables

#lasantépourtous

Le blog santé de Pharmacie Lafayette
Toilette intime : je ne supporte plus aucun savon ! Thinkstock - ref. 200248836-001

Toilette intime : je ne supporte plus aucun savon !

Brûlure, picotements, démangeaisons…, de nombreuses femmes doivent un jour faire face à des désagréments liés à leur toilette intime. En cause ? Les produits utilisés mais aussi quelques mauvaises habitudes…

Le 14/04/2014

Brûlure, picotements, démangeaisons…, de nombreuses femmes doivent un jour faire face à des désagréments liés à leur toilette intime. En cause ? Les produits utilisés mais aussi quelques mauvaises habitudes…

Des produits adaptés à la flore intime

Le vagin et la vulve (les lèvres, le clitoris et le vestibule) sont peuplés de bactéries bénéfiques, chargées de repousser les champignons et autres micro-organismes à l’origine des mycoses et des infections, telles que les cystites. Ces bactéries forment la flore vaginale, un écosystème fragile dont l’équilibre repose sur un niveau spécifique d’acidité. Voilà pourquoi il est important d’utiliser des produits qui le respectent.

L’utilisation d’un simple gel douche n’est pas forcément contre-indiquée pour la toilette intime. Vous pouvez aussi opter pour un savon surgras. Si vous ressentez une gêne, il convient toutefois d’utiliser des produits plus adaptés à votre intimité :

  • des produits au pH neutre, sans parfum ni colorant,
  • si vous êtes fréquemment sujette aux mycoses, optez plutôt pour des produits au pH alcalin.

Les lingettes ne sont pas recommandées au quotidien mais vous pouvez les utiliser de façon ponctuelle, lors d’un long voyage en avion par exemple. Attention, veillez à choisir des lingettes conçues pour l’hygiène intime.

Les mauvaises habitudes à bannir

Le produit que vous utilisez pour votre toilette intime n’est pas forcément le seul en cause. Certaines mauvaises habitudes peuvent aussi être à l’origine de vos désagréments…

  • Les douches vaginales sont à bannir. Elles déséquilibrent la flore et favorisent les infections. Le vagin s’auto-nettoie !
  • L’excès d’hygiène : pour la vulve, un nettoyage par jour est généralement suffisant. Des toilettes trop nombreuses peuvent détruire le film hydrolipidique de la peau et l’irriter. Si vous prenez plusieurs douches, veillez à n’utiliser que de l’eau claire.
  • L’usage du gant de toilette est déconseillé pour la toilette intime car il constitue un repère à microbes et à bactéries.
  • Le port de sous-vêtements ou de pantalons trop serrés peut provoquer une irritation à long terme.

Règles et rapports sexuels : des précautions particulières ?

Après un rapport sexuel, il n’est pas urgent de réaliser une toilette intime. Veillez par contre à uriner, afin d’éviter que des germes éventuels ne remontent vers l’urètre.

Pendant les règles, il n’est pas nécessaire de vous laver plus fréquemment. Veillez surtout à changer de protections assez souvent. Il faut limiter l’humidité prolongée, qui peut macérer et irriter la peau à terme.

Quelques bons gestes

  • Bien se sécher après la toilette. Porter des sous-vêtements en coton, qui absorbent l’humidité.
  • Se laver et s’essuyer de l’avant vers l’arrière, afin d’éviter que des germes intestinaux ne contaminent la vulve.

Demandez conseil à un spécialiste de santé !

Article rédigé par Barbara Delbrouck, ViVio

Retrouvez tous vos produits de la catégorie Savon en cliquant ici

Date de mise à jour : 20/06/2018